LA COMMISSION EUROPEENNE (CE)

Considérant les importants progrès réalisés à travers les Objectifs du Millénaire pour le Développement, et reconnaissant la sous-nutrition comme un enjeu majeur au niveau mondial, l’Union européenne s’est fixée un objectif ambitieux : aider les pays partenaires à réduire le nombre d’enfants touchés par le retard de croissance d’au moins 7 millions d’ici 2025, soit une contribution à hauteur de 10% des objectifs fixés par l’assemblée mondiale de la santé. Ainsi, l’Union européenne a adopté en mars 2013 un cadre général pour sa politique nutritionnelle, intitulé « Améliorer la nutrition maternelle et infantile par l’assistance extérieure : un cadre politique pour l’Union européenne ». En lien avec ce schéma directeur, la Commission européenne a développé un Plan d’Action pour la Nutrition qui définit les moyens d’action de la Commission pour améliorer la nutrition à l’échelle nationale, régionale et internationale.